Incidence Sail


Septembre 2016

sdfsdfsdf

sdfdfdf



 Au salon

 
Le temps des salons
 
CNB 76 © Nicolas Claris    
 
Après un très intéressant Yachting Festival de Cannes où la voilerie a notamment pu présenter les nouvelles déclinaisons possibles de ses membranes D4 et DFi® (IRC, off-shore, cruising, gennaker) l’équipe Incidence a embarqué le week-end dernier sur les Voiles de Saint-Tropez !
 

Pour la 18e édition de ce rassemblement exceptionnel de voiliers modernes, de yachts classiques et de Wally la voilerie sera notamment représentée par les deux majestueux Moonbeam of Fife III, Moonbeam 4, Viola, Nagaïana, Eva,

  mais aussi de très belles unités « modernes » telles que Nativa, Nomade, Genie of the Lamp…

 

Et Incidence participera bien sûr au Grand Pavois, du 28 septembre au 3 octobre à La Rochelle.

 
« Nous nous devons, afin de maintenir le niveau de qualité attendu, de choisir des partenaires techniques d'exception : Incidence en fait partie. » Thomas Gailly, Directeur commercial des semi-customs pour CNB Yacht Builders

 
 Au départ

 
Le grand Chelem en Figaro !
 
Yoann Richomme, vainqueur de la Solitaire Bompard Le Figaro 2016 © Alexis Courcoux    
 
Les Skipper Macif, Yoann Richomme et Charlie Dalin, tous deux équipés de jeux de voiles Incidence ont réalisé un superbe sans faute cette saison 2016 !
 

À commencer par la démonstration de Yoann Richomme incontestable vainqueur de la Solitaire Bompard - Le Figaro, suivi à 5 minutes de Charlie Dalin. Sur la nouvelle course aller-retour entre Douarnenez et Les Açores, les deux complices ont inversé les rôles : le Skipper Macif 2015 s’est imposé avec brio (devant son complice)

 en remportant les deux étapes de très belle manière. Il décroche ainsi pour la deuxième fois le titre de Champion de France Elite de course au large en solitaire ! Son dauphin n’est autre que… Yoann Richomme !




 
La Québec pour Lalou
 
Lalou Roucayrol, vainqueur de la Québec Saint-Malo 2016 © Vincent Olivaud    
 
 

En juillet Lalou Roucayrol et son équipe ont remporté la Québec Saint-Malo après une bagarre serrée sur l’Atlantique Nord. Lalou fait partie des coureurs les plus fidèles de la voilerie, il fut aussi

  l’un des premiers skippers à adopter le DFi® dont il a équipé son Multi50 Arkema dès 2015.



 
La Commodores’Cup à nouveau tricolore !
 
Victoire des tricolores à la Commodores' Cup © Paul wyeth    
 
 

Juillet toujours, après 15 ans, la France ramène la Commodores’ Cup ! Au sein de ce trio victorieux, le Sun Fast 3200 de Daniel Andrieu. La dernière

  fois qu’une équipe française avait remporté la grande épreuve biennale du Royal Ocean Racing Club dédiée aux amateurs, c’était il y a 10 ans...



 
Du haut niveau sur le Tourduf
 
L'équipage de Benoit Hantzberg vainqueur du Tourduf' 2016 © Pascal Alemany    
 
 

Autre plan d’eau, autre flotte, mais toujours une victoire pour la voilerie Incidence sur l’inimitable Tourduf’, remporté cette année par l’équipage de

  Benoit Hantzberg sur Domino's Pizza, notamment épaulé de Paul Meilhat, Anthony Marchand, Jean-Pierre Nicol...



 
 
 
En Cara aussi ! Au cœur de l’été, la voilerie Incidence a également brillé sur le National Caravelle : Maël Troël, Nicolas Le Berre et Malo Abguillerm sur Mini Coque ont grimpé sur la plus haute marche de ce podium très convoité grâce à une victoire de manche et cinq manches de deuxième !

 
Moonbeam impérial
 
Moonbeam of Fife et Moonbeam 4, Voiles de Saint-Tropez 2015 © Gilles Martin-Raget - www.martin-raget.com    
 
 

Juste avant l’été, cette saison avait débuté par une superbe victoire de Moonbeam IV aux Voiles d’Antibes en Big Boats, Moonbeam of Fife III terminait 3e.

  Eva et Sonda se classaient 2e dans leurs catégories respectives (Epoque Aurique et Epoque Marconi).



 
 Au bureau

 
Un régatier aux commandes
 
Morgan Riou, directeur d'Incidence Brest et Lorient © Incidence Sails    
 
 

Morgan Riou a pris ses fonctions de directeur des sites de Brest et de Lorient de la voilerie Incidence le 13 juin dernier, avec bonheur et efficacité. Après 15 ans à différents postes à responsabilité chez

 Thalès, Morgan Riou, ex-membre de l’équipe de France de voile et match-racer à ces heures, souhaitait depuis quelque temps allier profession et passion.



 
 
 
Depuis le 30 mai dernier, le groupe Incidence Sails qui englobe les sites de production de Brest, La Rochelle, Périgny, Toulon et vendéen est une seule et même société. Aucun changement ni mouvement pour les équipes en place, mais toujours plus de cohésion et d’efficacité à la clé.

 
 C’est nouveau

 
L’aile du Mini Arkema 3 : une innovation prometteuse
 
Mini 6.50 ARKEMA 3 - Skipper Quentin Vlamynck © Vincent Olivaud    
 
 

Le très novateur Mini Arkema 3 du Team Arkema Lalou Multi, dessiné par Romaric Neyhousser et réalisé par Lalou Multi, est doté d’une aile arisable

 et afalable en tissu, portée par une structure carbone. Une première très prometteuse réalisée chez Incidence…



 
Les membranes Incidence Technologies se déclinent
 
Le DFi se décline selon les cahiers des charges des bateaux - CNB 76 © Nicolas Claris    
 
Le bureau d’études d’Incidence Technologies ne cesse de faire évoluer le D et le DFi®.
 

Le D4 est proposé en M ou Premium selon les programmes de course et le budget. Le D4 M pour les programme IRC et course-croisière et D4 Premium pour la course au large en Mini, Figaro Bénéteau, Class40 par exemple, mais aussi pour les Imoca60 et les superyachts.

 Le DFi® se décline en quatre catégories IRC, Offshore, Cruising, Gennacker. Les deux membranes peuvent être composées sur mesure pour répondre encore plus précisément à toutes les exigences.



 
 Au plancher

 
À la découverte des métiers de la voilerie
 
© Pierick Jeannoutot    
 
Chez Incidence Sails, du dessin au sac à voile, tout est conçu, réalisé, fini, contrôlé en interne, en France. Rien n’est sous-traité. Pour un voilier de série comme pour un bateau de course, chaque étape de la conception et construction de la voile est « faite main » et contrôlée sur les planchers du groupe.
 

Une dizaine de métiers sont mis en œuvre pour concevoir une voile : des professions complémentaires, toutes créatives et en constante évolution grâce aux nouveaux logiciels, aux matériaux modernes et aux exigences toujours plus aiguisées des maîtres voiliers comme des marins.

 


« Chaque équipe, chaque personne est responsabilisée, il y a une interaction entre les équipes, c’est pour cela que ça fonctionne bien. »